Un label Bio, qu'est-ce que c'est ?

Avant de s'interroger sur le Bio, voyons ce qu'est un label.

Qu'est-ce qu'un label ? Définition

Un label, c'est un signe apposé sur l'emballage d'un produit qui avise le consommateur que ledit produit respecte un ensemble de critéres définis dans un cahier des charges (document officiel du label). L'application des critéres du cahier des charges est contrôlée par un organisme indépendant de certification, lui-même reconnu par l'Etat. Autrement-dit, un label est une garantie pour le consommateur et un véritable engagement de la part d'un producteur qui doit accepter les contrôles imposés mais qui en retour bénéficie de la notoriété et de la protection du label concerné. Un label Bio, c'est donc une sorte de certificat figurant sur l'emballage qui indique que le produit a été cultivé et/ou fabriqué et conditionné selon des normes dites « biologiques » respectueuses de l'environnement et de l'homme.

Logo bio Europe

Exemple : le logo officiel du label bio de l'Europe (à ne pas confondre avec le logo AB du label Agriculture Biologique français)

Pourquoi pas un "label naturel" ou "label biologique" ?

C'est vrai ça ! Pourquoi on n'emploie pas simplement le terme « naturel » au lieu de « biologique » ou « bio » ?

Simplement parce que le mot « naturel » ne correspond à aucun label en France. Un produit qui est présenté comme naturel par son fabricant n'engage que celui-ci ou son agence de publicité ; le terme « naturel » n'est pas protégé et ne recouvre aucune réalité commerciale légale. Quels que soient les matiéres premiéres, les composants, les modes de production utilisés, tout le monde peut se dire « naturel » sans avoir de probléme avec la loi alors que se dire « Bio » sans l'être expose à des poursuites avec à la clé des amendes trés lourdes pour l'entreprise. Notons qu'en Allemagne cette nuance n'existe pas, les termes « produit naturel contrôlé » correspondent à une certification « Bio » française.

Alors, un label Bio, qu'est-que ça garantit exactement ?

« Bio » ne signifie donc pas simplement « naturel » mais c'est tout-de-même la premiére des garanties affichées. Ensuite tout dépend du type de produit concerné. Chaque label a évidemment ses exigences, nous présentons ici les caractéristiques communes à l'ensemble. Nous tentons de donner une définition de l'appellation bio dans différents secteurs.

POUR L'AGRO-ALIMENTAIRE

Si c'est un produit agricole non transformé, voici des explications sur les labels agriculture biologique (dont le fameux label bio AB), de quoi mieux comprendre pour manger bio :

Pour les végétaux, le label certifie :

  • que la culture est faite sans produits chimiques de synthése (engrais, pesticides, désherbants, fertilisants conventionnels…)
  • que seuls les engrais verts sont utilisés et que la lutte contre les parasites et les maladies se fait de maniére naturelle (sélection des cultures, prédateurs naturels d'un insecte…)
  • que le mode de production respecte les ressources naturelles et la biodiversité (rotation des cultures, préservation des haies pour maintenir l'habitat des espéces…)

Pour les animaux, le label certifie :

  • que l'alimentation des animaux provient de l'agriculture biologique et correspond à leurs besoins physiologiques
  • que les races sont adaptées au milieu dans lequel elles sont élevées et que le comportement des animaux n'est pas modifié en profondeur
  • que les animaux sont en bonne santé grâce à une logique de prévention et qu'ils disposent d'un espace correspondant à leurs besoins (espace, lumiére, pâturage, abri…)

Si c'est une denrée alimentaire transformée (type jus de fruit…), le label certifie :

  • qu'un maximum d'ingrédients sont d'origine naturelle et issus en majorité de l'agriculture biologique
  • que le transport est fait dans des conteneurs fermés (pas de mélange avec d'autres denrées alimentaires)
  • que des substances chimiques polluantes pour l'environnement ou douteuses pour l'utilisateur ne sont pas utilisées (conservateurs problématiques, colorants chimiques…)

POUR LES PRODUITS DE CONSOMMATION COURANTE

Si c'est un produit de consommation type cosmétiques, nettoyants, le label certifie :

  • qu'un maximum d'ingrédients est d'origine naturelle avec priorité à l'agriculture biologique
  • que des substances chimiques polluantes pour l'environnement ou douteuses pour l'utilisateur ne sont pas utilisées (conservateurs problématiques)
  • qu'il n'y a aucun composant issu d'animaux morts
  • qu'aucun test sur animaux n'est pratiqué
  • que l'emballage est recyclable et que les substances sont biodégradables et non polluantes.

En cosmétique bio, on trouve par exemple le label Cosmebio spécialisé sur les produits cosmétiques.

Si c'est un produit textile, le label porte sur la matiére premiére utilisée, c'est-à-dire le coton. Les garanties sont en fait les mêmes que celles exposées pour l'agriculture bio mais dans le cas du coton, il y a vraiment urgence ! En effet, la culture conventionnelle du coton est proportionnellement parlant la plus polluante au monde ! Le coton représente 2,4% des surfaces cultivées pour 24% des pesticides/insecticides utilisées sur la planéte... sans oublier que l'OMS a constaté 220 000 décés et qu'au moins 25 millions de travailleurs agricoles sont victimes d'empoisonnements directement liés à la culture intensive du coton dans le Tiers-Monde (rapport 2007 d'EJF, ONG britannique trés sérieuse) !!! Ce probléme se double malheureusement pour les populations de l'effondrement du cours du marché ! Le « Bio » c'est donc aussi un moyen de préserver la santé des populations et une rentabilité pour les travailleurs agricoles et leurs familles.

ASPECTS SOCIO-ECONOMIQUES

Les labels Bio garantissent également souvent :

  • que les conditions économiques et sociales appliquées sont justes envers les partenaires et les salariés (prix juste au producteur, politique sociale au sein de l'entreprise)
  • que l'étiquette permet d'informer le consommateur (détail et nom courant des composants utilisés en plus des noms scientifiques, adresse de l'organisme de certification bio, par exemple Ecocert pour citer le plus connu)

*Le Bio et le Commerce Equitable ont des démarches voisines. En gros, le Bio certifie la qualité environnementale en intégrant un volet socio-économique plus juste, le Commerce Equitable, lui, certifie la qualité socio-économique en intégrant une gestion responsable de l'environnement. Aujourd'hui, certains produits peuvent en fait prétendre aux deux labels.

En bref

Un label « Bio » vous garantit :

  • une forte majorité de substances naturelles,
  • des matiéres de qualité qui ne perturbent pas l'environnement,
  • une utilisation raisonnée des ressources naturelles,
  • le respect des espéces et de la condition animale,
  • un usage réduit et responsable des produits chimiques,
  • des efforts de production et de recyclage,
  • une recherche de la qualité du produit,
  • une attention particuliére aux conditions sanitaires, sociales et économiques des acteurs,
  • un effort de transparence envers le consommateur.

Intéressant, non ?!!!

Enfin « Bio » ne signifie pas méthode simpliste, les modes de production sont souvent complexes et demandent une grande connaissance scientifique et une haute technicité !

Vous avez tout lu ?? Alors ça y'est vous êtes un(e) pro du Bio !! J

Liste des labels bio

Nous vous proposons d'en savoir plus sur les principaux labels bio. Cliquez sur chacun pour en savoir plus :

Véronique pour Bio Préférences

f2918873cee1fb477ff82ca15cca82bc))))))))))))))))))))))))))))))