Accueil > Blog > La piscine bio existe !

La piscine bio existe !

A l'approche des beaux jours, une envie de barboter refait surface et à moins d'être en bord de mer, nous rêvons tous de piscine avec tout de même un petit sentiment de culpabilité : la dépense en eau, les traitements nécessaires... Fini la mauvaise conscience, adieu le chlore et ses succédanés, les gaspillages en eau potable, aujourd'hui la piscine Bio existe !

Le principe de la piscine biologique

Le principe, c'est l'existence de 2 bassins dont l'un est surélevé. Le premier est destiné à la baignade, c'est la piscine proprement-dite, et le second, au traitement de l'eau.

Les étapes du traitement de l'eau

  1. L'eau passe du bassin de baignade à celui de traitement grâce à une pompe (solaire de préférence). Cette même pompe filtre en même temps l'eau pour en éliminer les plus grosses impuretés avant de l'injecter par le fond dans le bassin de régénération.
  2. Là, des plantes, des micro-organismes, des algues et des écrevisses passent à table !
  3. Au fur et à mesure que l'eau est traitée, elle remonte du bassin de régénération qui est surélevé par rapport à celui destiné à la baignade.
  4. L'eau ainsi purifiée et oxygénée s'écoule par une petite cascade pour revenir dans le bassin de baignade.

L'écosystème des piscines bio

Résultat : plus besoin de renouveler l'eau dont la qualité est proche de celle d'un lac de montagne ! Votre piscine est en fait un écosystème complet !

Les petits soucis des piscines écolo

  1. L'installation d'une piscine biologique, bien qu'économique sur le long terme, est bien entendue très très très coûteuse.
  2. Veiller à l'équilibre de l'écosystème demande vigilence et subtilité.
  3. Avoir la place nécessaire même pour les heureux propriétaires d'un jardin n'est pas courant.

Les atouts des piscines biologiques

Le petit plus : votre piscine est un vrai jardin paysager avec plus d'une quarantaine de types de plantes installés dans l'eau et sur la rive 🙂

Paradisiaque !

Vous aimerez aussi les articles suivants :

Vous avez aimé cet article ?

Alors partagez-le sur vos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

49df9eeb9a48dc9ccdd306047175417f22222222222